Arpenteurs des ailleurs

Arpenteurs des ailleurs

12 ème œuvre de la série « mots croisés ». 70×70 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.

Purple rain

Purple rain

11 ème œuvre de la série « mots croisés ». 50×50 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.

Enfin libre

Enfin libre

Dixième œuvre de la série « mots croisés ». 50×50 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.

les vraies gens

les vraies gens

9ème œuvre de la série « mots croisés ». 70×70 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.

l’happeur du vide

l’happeur du vide

8ème œuvre de la série « mots croisés ». 50×50 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.

Bulle d’oxygène

Bulle d’oxygène

7ème œuvre de la série « mots croisés ». 70×70 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.

Séduction de la bohème

Séduction de la bohème

Sixième œuvre de la série « mots croisés ». 50×50 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.

Double peine

Double peine

Quatrième œuvre de la série « mots croisés ». 50×50 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.

Prophète en son pays

Prophète en son pays

Troisiémeœuvre de la série « mots croisés ». 70×70 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.

Du  sang et des larmes

Du sang et des larmes

Deuxiéme œuvre de la série « mots croisés ». 50×50 cm acrylique et collages sur papier.
Nous sommes plongés dés notre naissance au milieu d’un flot de paroles qui plus-tard deviendront des mots lorsque nous en comprendrons le sens et en deviendrons nous même les auteurs.
Le flot ininterrompu auquel nous sommes soumis depuis notre plus jeune age de toutes ces informations et allégations nous à instruit, construit, et contribue en partie au patchwork de notre identité et de notre moi le plus intime.

Dans cette série de portraits (qui sont réalisés selon la technique de segment painting que j’ai mis au point voir # ci-dessous), les mots  (coupures de journaux et mots transférés) se croisent et forment un labyrinthe dans lequel on peut se perdre, ou en chercher le sens.
A l’inverse des mots croisés traditionnel ou la définition permet la recherche d’un mot, ici les mots si ce n’est les demi phrases sont connues et le jeux consiste  dans l’assemblage de ces phrases pour y trouver un sens. Cela permet de multiples interprétations selon la sensibilité propre à chacun dans le choix de tel ou tel assemblage pour en former un texte.

# segment painting : technique de peinture qui consiste à réaliser des papiers peint au préalable, qui seront recoupés en segments et qui seront réassemblés pour former le portrait ou le paysage en utilisant les couleurs et textures de ces papiers peint selon leurs emplacements pour accentuer certains contrastes ou donner un mouvement le cas échéant.