img_7117Parcours
Attiré par l’art depuis  ma plus tendre enfance sans en trouver  ma porte d’entrée, c’est par des chemins détournés, escaladant des mûrs, passant d’arbres en arbres  et de métiers en métiers  que je me suis  retrouvé un beau jour face à une toile.
Les longues années qui ont précédé ce moment (dont 15 d’artisanat d’art) n’ont pas été perdues mais elles ont fait partie du long apprentissage qui  m’a permis d’exercer mon regard sur la pratique artistique et sur le monde et de pouvoir chercher ma manière personnelle d’en exprimer mon ressenti et d’affiner la technique appropriée pour atteindre ce but.
Avec l’essor des nouveaux médias, l’image peut paraitre plus prépondérante que les mots, cependant on à tendance à en sous estimer la portée et à oublier que ces mots relient les images à nos émotions.
A contre courant de l’image en perpétuel mouvement j’ai choisi de figer dans l’instant le flot d’informations multiples qui nous submergent  et que l’on n’a plus le temps d’analyser. L’image devient alors un véritable puzzle dans lequel on doit chercher le véritable sens pour en comprendre la signification.
Mon travail s’exerce aussi bien sur des sujets d’actualités que des aspects historiques ou des problèmes de société.

Influences
Mes sources d’inspirations sont très diverses parmi lesquelles on retrouve  Basquiat, Bernard Pras, Kandinsky, Pollock, certains aspects du street art de Banksy ou Ron English, ainsi que les mouvements de contre culture underground américains des sixties et du 21ème.

Technique
Je travaille sur différents supports (toiles, bois, contre plaqué) incrustant diverses  matières dans le support pour accentuer la sensation de superposition de couches et le fait que chaque instantané est la somme d’une multitude de pièces s’imbriquant les unes avec les autres pour donner une image plus globale (les informations  plus récentes recouvrant totalement ou partiellement les plus anciennes. Les coupures de presse sont suspendues sur la toile comme en suspend dans notre subconscient attendant d’être comprises et assimilées. Je réalise chaque composition sur ordinateur avant de la retranscrire sur le tableau.

Voici un petit film réalisé et filmé par une équipe de cinéaste bien sympathique  que je tiens à remercier pour avoir porté un « regard complice » sur mon travail.
Tout cela dans la bonne humeur et l’intérêt réciproque de nos deux univers visuels.